#AbouRas

IMG_5858IMG_5853IMG_5857IMG_5855

Bye Bye L’Orient le Jour! Après 8 ans!

Screen Shot 2016-07-30 at 11.25.43Screen Shot 2016-07-30 at 23.55.50Screen Shot 2016-06-18 at 09.16.48Screen Shot 2016-07-09 at 21.22.50

Screen Shot 2016-06-01 at 11.49.41Screen Shot 2016-06-01 at 17.39.52Screen Shot 2016-06-01 at 17.38.43Screen Shot 2016-04-09 at 13.01.52Screen Shot 2016-04-02 at 10.45.21Screen Shot 2016-03-26 at 17.48.21Screen Shot 2016-03-12 at 21.41.12

Screen Shot 2016-03-06 at 11.18.23Screen Shot 2016-02-27 at 19.32.04Screen Shot 2016-02-27 at 19.31.38

Screen Shot 2016-02-27 at 19.28.27Screen Shot 2016-01-31 at 23.07.24Screen Shot 2016-01-16 at 13.22.09Screen Shot 2016-01-09 at 12.53.34

Screen Shot 2015-12-19 at 11.52.48

Screen Shot 2015-12-12 at 12.29.13

Bon nombre de saveurs se sont trimbalées sur notre langue. Celles de l’enfance étaient réconfortantes, celles de l’adolescence exploratrices et celles de l’âge adulte plus raffinées. Mais sur la tête de la langue d’Abou Ras, « 3a Ras Lséno », quelque chose le turlupine. Des mots, qui au moment de sortir de sa bouche, s’évanouissent, le laissant en suspend, incapable de finir sa phrase. Ces mots s’égarent mystérieusement comme dans un triangle des Bermudes en pleines papilles gustatives. Serait-ce un suicide impromptu ? Les mots, en crise existentielle, se laisseraient tomber dans un silence forcé pour réapparaitre, au grès de leurs envies, irritant leur utilisateur tout en lui foutant la honte en public. Quand le mot atteint le bout de la langue c’est qu’il n’y est déjà plus ! Dans ce cas, Abou Ras donne sa langue au chat…

(ma version)

Screen Shot 2015-11-21 at 09.34.05Screen Shot 2015-11-14 at 10.23.32Screen Shot 2015-11-07 at 12.30.05

Qu’il soit petit, grand, gros ou mince, si Ido Tawileh, sa main est longue, c’est qu’il pioche chez son voisin. Il y a peu, au gouvernement les oranges se sont frictionnés à l’avenir et les mains, les unes plus oblongues que les autres, se sont jetées, outre un verre d’eau, des accusations de vol. Et le peuple a assisté, écœuré par l’absurdité de la situation. Pour Abou Ras, par définition, un honnête homme n’arrive pas au pouvoir. Il en a payé les frais, n’étant pas pote avec Ali Babasil et les quarante voleurs. En français, le bras long signifie qu’une personne est influente. Au Liban cela veut dire explicitement que c’est un voleur. Deux mètres ? Dix ? Assez long pour ramper jusque dans nos poches et vers les fonds destinés à redresser le pays ?Ras Beyrouth

Screen Shot 2015-09-19 at 10.13.43Screen Shot 2015-09-05 at 13.16.21Screen Shot 2015-08-29 at 10.42.55Screen Shot 2015-08-22 at 20.51.41Screen Shot 2015-07-25 at 10.48.14Screen Shot 2015-07-11 at 23.24.11Screen Shot 2015-07-06 at 17.29.59Screen Shot 2015-06-20 at 11.32.04Screen Shot 2015-06-13 at 12.14.30Screen Shot 2015-06-06 at 10.27.13Screen Shot 2015-05-30 at 10.34.16Screen Shot 2015-05-23 at 22.08.42Screen Shot 2015-04-25 at 09.22.53Screen Shot 2015-04-18 at 15.33.55Screen Shot 2015-04-04 at 10.19.09Screen Shot 2015-03-28 at 15.41.25Screen Shot 2015-03-21 at 12.03.12Screen Shot 2015-03-14 at 15.34.54

Screen Shot 2015-03-14 at 15.35.04Screen Shot 2015-03-07 at 09.18.33Screen Shot 2015-03-07 at 09.18.48Screen Shot 2015-02-28 at 17.19.50Screen Shot 2015-02-28 at 17.27.05Screen Shot 2015-02-21 at 10.08.42 Screen Shot 2015-02-21 at 10.08.25 Surprise Animation! ‪#‎AbouRas‬ is launching Abou Ras’s first animation, he is looking for funds to pursue this adventure. So hit the like button ON YOU TUBE! https://www.youtube.com/watch?v=EyEAXIIyhLY Screen Shot 2015-02-07 at 12.09.14 Screen Shot 2015-02-07 at 12.09.21Screen Shot 2015-01-31 at 15.50.00 L’énigmatique copy/paste de l’Orient le Jour a bouffé un mot primordial dans la compréhension du texte. La correction ignorée par la rédaction même après demande, je me trouve obligée de poster le texte corrigé maison ! Toutes mes excuses. Screen Shot 2015-01-24 at 23.55.09 copyScreen Shot 2015-01-17 at 08.51.25Screen Shot 2015-01-10 at 09.04.49Screen Shot 2015-01-03 at 10.46.14Screen Shot 2014-12-27 at 16.49.46Screen Shot 2014-12-20 at 09.48.35Screen Shot 2014-12-13 at 09.18.51Screen Shot 2014-12-06 at 09.13.48Screen Shot 2014-11-29 at 12.23.42 Screen Shot 2014-11-22 at 14.38.05 Screen Shot 2014-11-16 at 8.52.23 PM Annnnnd….guess who’s back?!  ABOU RAS! Voici ma nouvelle rubrique “Expression Libre”. Une expression libanaise en rapport avec le corps accompagné d’une illustration et d’un petit exercice de style. On t’a cassé les pieds avec Madmozél? Il est temps qu’elle s’éclipse un peu pour faire place à son aîné Abou Ras. Mais pas d’inquiétude, elle sera de retour de temps en temps dans la même rubrique, garde les yeux ouvert, je compte sur ton partage et surtout j’attends ton retour! Screen Shot 2014-11-08 at 9.44.15 AMIMGkercho-eddemo-sursokfak-ra'beto-sursoka-albo-metl-el-asal-sursoklawwan-baydatoa-rous-asabi3ofak-rabetodawable-albebawmar-rasochi-bras-chi-bala-ras1lorient-le-jour-2401-0985x145-annonce-blogfrom-bernard-saadeea4-postponedaffiche-a3-abou-ras-081logo-abou-ras-finalphoto-4871photo-48812cimg0071abou-ras-noel-061photo-489photo-490photo-491photo-492photo-493photo-494photo-495 50x70-2 50x70-3150x70-4150x70-1

La langue… non pas cet organe papilleux, rosé, strié, musclé, qui repose en se moment dans votre plancher buccale entre deux rangs de dents bien brossées ce matin, j’espère pour vous, et qui reprendra son activité favorite, le « blablatage » et les diarrhées verbales, dès que vous reposerez cette feuille sur la table, ou dans votre sac, merci, ou encore, qui lèchera, ou a déjà lécher une tête-de-nègre, oh pardon, « tarbouch », en glissant l’œil en direction d’une paire de fesses, qui vous montent à la tête, jolie soit elle ou pas, qui passait par là pour saluer mondainement une autre paire de fesse… ce n’est pas de cette langue que je parle mais plutôt du système de signes verbaux, que la première articule dans une haleine « cigaretteuse » ou chocolatée ou encore de jus de chaussettes, ne faites pas la tête !, et qui nous permet de nous exprimer tant bien que mal, plus mal que bien pour certains, et de communiquer ; Ou encore celle qui naît d’on ne sais où et qui fleurit dans nos bouches, nos cerveaux et nos regards… Je parle de la langue que nous avons apprise, soit disant, à la naissance, et que nous parlons, soit disant, entre nous, celle que nous gardons en tête. Non, pas le Français, non, pas l’Anglais, la langue maternelle ! Celle qui nous a bercé avec le sifflement des bombes et des flashs à la radio et des nouvelles à la télé. Celle du « woukouf 3alal atlal » : L’Arabe… Je dirais même plus, je parle du langage, celui qui est relié à notre communauté linguistique, loin des écrivains, des poètes, des philosophes et des littéraires, proche de la pauvre populasse, libanaise, qui en a par-dessus la tête, si libanais veux dire quelque chose. Je ne me prends pas pour une linguiste, loin de là, mais je me prends quand même la tête. Je suis touchée par la force des mots, leur énergie, leurs muscles, leur intelligence, leur naissance, leur vie, leur mort, et surtout leurs mariages, leurs divorces et leurs coups de tête. Tout cela pour en arriver aux expressions. Celles que l’on utilise inconsciemment parce qu’on les connaît de je ne sais où et depuis quand, et qui garnissent nos conversations parce que drôles ou bizarres ou anecdotiques, elles s’imposent à nous avec légèreté, caractère et bonne tête. Cette exposition n’est pas un aboutissement en soi, elle est à la tête d’un long projet autour du « langage libanais », une tête de série. Elle comporte des cartes postales et des affiches illustrées, inspirées par des expressions libanaises sur le thème de la tête, fallais bien commencer quelque part, j’ai alors choisis l’endroit où, à mon avis, tout commence. L’expo s’intitule « chi bras, chi bala ras ». Il y a une suite à ce projet, des suites mêmes, qui s’assemblent sans nécessairement se ressembler. Après la grosse tête, le cerveau pour ne pas trop s’éloigner, puis l’œil, le cou, la main, le pied, le derrière… et autres expressions loin des membres corporels humains, proche du langage animalier, ou encore influencés par d’autres langues et civilisations de passage sur cette putain de parcelle de terre. Je commence par tendre l’oreille, rassembler, archiver, traiter par catégorie. Pour en arriver où ? Essayer de comprendre quelque chose à toutes ces folles formules pardi ! Physiquement, je n’en ai pas la moindre idée, serai-ce un bête dictionnaire, une interminable chanson avec vidéo clip, si vidéo clip fait encore partie de l’air du temps…une ligne de vêtements, un énorme jeux de piste, une installation mondiale pour tester tout les libanais de la planète (parait qu’il y en a des têtes !) Enfin, je compte sur vous pour fournir mon petit carnet du maximum d’expressions qui trottent dans vos têtes…afin de pouvoir en apprendre de nouvelles que je pourrais retravailler à tête reposée.affiche-ang-a31affiche-fr-a3photo-487photo-488

6 Responses to #AbouRas

  1. wassim chahine says:

    CONGRATS for the new abou ras. we recieved the invitation from the publishing house.
    we will come to cover the event.

  2. deborahphares says:

    Hi Wassim!

    Thank you for your nice comment, unfortunately, During rehearsal for his Strip Tease Show and due to temperature change, Abou Ras got sick: mechye me3deto, his stomach is walking.

    He will not be able to attend “Le Chef” on the 31 October.

    He’s sorry for the inconvenience and will get back to you as soon as he feel’s better.

    Hope to see you then!

  3. wissam dabbous says:

    it is very silly and lacks creativity. your technique is so week.
    i advise you to take some classes in design

    • deborahphares says:

      Thank you for your comment Wissam,
      Despite the fact that’s it’s aggressive, and aggressive can hardly be good, i will take it into consideration and try to understand what you mean….
      In fact, I can do very complicated designs, but in this case, the strength of it, is in the simplicity of the visual.
      I am aware that some people will not understand it, and am very happy that all the rest loved it.
      I’m not pretentious about it, I’m just having fun…

  4. Pingback: 2010 in review « abracadébOrah- i can do magic

  5. abou ras abracadébOrah- i can do magic with love!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: